Médicales, guides informations

L’alimentation et l’incontinence urinaire : conseils et régime adapté

L’incontinence urinaire, ce trouble qui nous fait perdre le contrôle de notre vessie, provoquant ainsi des fuites urinaires, est un véritable fléau. Étonnamment, notre alimentation pourrait avoir un rôle à jouer dans son apparition et notre capacité à la gérer. Aujourd’hui, nous allons décortiquer le lien entre ce que nous mangeons et notre santé urinaire.

Influence de l’alimentation sur l’incontinence

Il est avéré que l’alimentation peut avoir un impact sur la santé de notre vessie. Certains aliments ont le pouvoir d’irriter la vessie, en augmentant sa sensibilité et en favorisant donc les fuites urinaires. D’autres, au contraire, peuvent aider à renforcer le système urinaire et à éviter les symptômes de l’incontinence.

Il n’est pas donc pas rare que les personnes souffrant d’incontinence soient conseillées à suivre une alimentation spécifique, riche en certains aliments et pauvre en d’autres. Mais quels sont ces aliments dont il faut se méfier ou qu’il faut privilégier ?

conseils et régime adapté

 

Les aliments à privilégier et à éviter

D’une manière générale, il est conseillé de privilégier une alimentation riche en fibres. Les fruits et légumes, notamment, sont excellents pour la santé de la vessie. Ils permettent de réguler le transit intestinal, ce qui diminue la pression sur la vessie et aide à prévenir les fuites urinaires.

Les boissons sont également un point clé. L’eau, en particulier, est essentielle pour maintenir une bonne hydratation et éviter l’irritation de la vessie. Les personnes souffrant d’incontinence sont souvent tentées de boire moins pour limiter les fuites, mais c’est une erreur : cela peut au contraire irriter la vessie et exacerber les symptômes.

Par contre, il faut éviter les boissons diurétiques, comme le café ou l’alcool, qui augmentent la production d’urine et donc les risques de fuites. Les aliments épicés, les agrumes et les produits laitiers peuvent également irriter la vessie.

L’importance des exercices du périnée

Le périnée, ce muscle situé entre l’anus et les organes génitaux, joue un rôle crucial dans le contrôle de la vessie. Les exercices de Kegel, qui consistent à contracter et relâcher le muscle périnéal, sont un excellent moyen de renforcer le périnée et de prévenir l’incontinence.

Ces exercices peuvent être pratiqués à tout moment de la journée, et ne nécessitent aucun équipement particulier. En plus, ils sont bénéfiques pour l’ensemble du plancher pelvien, et peuvent améliorer la santé sexuelle.

Choisir les bons produits pour gérer l’incontinence

Enfin, pour les personnes souffrant d’incontinence, le choix des produits d’incontinence est crucial. Il existe une grande variété de produits sur le marché, allant des protections discrètes aux couches pour adultes.

Il est important de choisir des produits adaptés à la taille et à la quantité de fuites. Le prix du paquet, la taille en stock, le tour de taille et la quantité d’absorption sont autant de critères à prendre en compte.

Il existe également des sites spécialisés, comme Sphere Santé, qui proposent une large gamme de produits d’incontinence et peuvent conseiller les utilisateurs sur le choix le plus adapté à leur situation.

L’incontinence urinaire peut être un véritable fardeau au quotidien, mais des solutions existent pour la gérer, et même la prévenir. L’alimentation joue un rôle clé : en privilégiant une alimentation riche en fibres, en fruits et légumes, et en eau, et en évitant les aliments irritants, on peut contribuer à renforcer notre système urinaire et à éviter les fuites.

N’oubliez pas également l’importance des exercices de Kegel pour renforcer le périnée, et le choix des produits d’incontinence adaptés à votre situation. Enfin, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils personnalisés et adaptés à votre situation.